Une histoire, et… quelques dates

Tout homme est ou sera confronté au cours de sa vie à l’épreuve. C’est une des caractéristiques de l’humanité. À celle-ci se rajoutent parfois l’opprobre, quelques fois la condamnation. Ce sont des moments de souffrances, de douleurs et de traumatismes, où l’on croit être anéanti, banni, perdu, torturé par la frustrante sensation que tous nos proches s’éloignent, que le chemin si difficilement parcouru s’effondre sans que nous puissions résister. C’est ce qu’a vécu Yaakov Mik’haël que nous te présentons.

Son itinéraire est particulier, homme d’affaires puis écrivain-conférencier, il a voyagé et fréquenté les plus grands de ce monde. Il s’est construit de la découverte de différentes civilisations, qu’il a toujours eu à cœur de côtoyer pour les comprendre. Après une vie de réussites et de soif de connaissances, suite à des accusations mensongères, il est arrêté à 63 ans en France à la sorti de son avion personnel et est incarcéré en détention préventive. Il sera remis en liberté 6 semaines plus tard. À nouveau, arrêté sous l’accusation de non-respect du contrôle judiciaire quelques semaines avant son procès qui le condamne globalement à 100 mois de prison fermes.

À 72 ans, malade mais dynamique, et considérant que le temps est une denrée trop précieuse pour le gaspiller, il a profité de son séjour en détention pour rédiger son nouvel ouvrage, “UN s’adresse à toute l’humanité”.

Son parcours de résilience, de détermination, cette force qui en ressort peut vous permettre de trouver également la ressource, l’inspiration pour rebâtir, quelles que soient vos difficultés présentes.
Voici quelques dates de la vie de Yaakov Mik’haël, dont la saga est loin d’être terminée et dont la vie pourrait constituer une dizaine de romans passionnants.

Voici les dates de son parcours…

1947

Né le 17 novembre de cette année-là, à Courbevoie (France) dans une famille recomposée, il a subi les conséquences de la guerre de manière intime.

Son grand-père maternel, citoyen britannique originaire de l’île Maurice, est soupçonné d’espionnage. Il sera arrêté en juillet 1942, remis aux autorités allemandes, torturé puis tué au siège de la Gestapo, rue Lauriston à Paris.

Sa grand-mère, recherchée, devra s’enfuir à Marseille pour s’y cacher avec ses enfants. La famille, issue de la bourgeoise sera dispersée et ruinée.

Toute sa vie, sa mère restera traumatisée par ces événements tragiques, alternant des cycles de grande frayeur, de colère et de bipolarité.

En 1945, elle se marie à un chanteur ténor, soliste à l’opéra de Paris. Celui-ci s’avère volage et infidèle. Le mariage sera éphémère. Alors qu’elle était enceinte de Yaakov, elle divorce puis se remarie avec un homme qui, par son âge, il a 22 ans de plus qu’elle, lui apporte inconsciemment une sécurité affective. Celui-ci est un modeste ouvrier électricien automobile dans une concession Citroën. La vie du foyer sera faite de pauvreté et difficile.

Dans cette nouvelle union, le petit Jacky, comme on l’appelait dans son enfance, est un boulet non désiré, souvent battu par ses parents et repoussé par ses frères et sœurs.

Dans une sorte de symétrie familiale, sa mère a perdu son père dans des circonstances dramatiques, lui ne connaîtra pas le sien.

Il sera élevé dans la religion catholique après la conversion de sa grand-mère maternelle pendant la guerre. Il grandira dans une ambiance de dramaturgie et dans une angoisse quotidienne, ayant le rôle du “Petit Chose” dans cette famille de 5 enfants.

Yaakov s’enfermera dans un tel mutisme que ses enseignants le pensaient autiste.

À 7 ans, après avoir été percuté par un taxi, dans un état second proche du coma, il vivra une expérience mystique. À son réveil, il déclare à sa maman avoir rencontré Dieu. Ce n’est qu’après plusieurs dizaines d’années d’expérimentation de la vie qu’il comprendra que cette expérience hors du temps ne l’avait pas mis en relation avec Dieu, mais avec lui-même des dizaines d’années plus tard. Dans cette vision, qu’il décrit dans son ouvrage, UN s’adresse à toute l’humanité, il se rappelle avoir gravi une colline en haut de laquelle se tenait un groupe paisible et accueillant d’hommes et de femmes. L’un d’eux, en l’appelant par son nom, lui délivre son message qu’il nous transmet dans UN s’adresse à toute l’humanité.

Dans son enfance, Yaakov a grandi dans la souffrance. Rejeté, battu, il sera placé à l’âge de 8 ans dans un pensionnat par les services sociaux.

À 72 ans, après une vie passionnante de recherches, de découvertes, de contacts avec les grands de ce monde, de pouvoir, de succès et de richesse qui lui avaient tant manqué dans sa jeunesse, il ressentit le besoin impérieux de partager son expérience de vie avec le plus grand nombre. Dans son ouvrage, il décrit son parcours improbable et les leçons qu’il en a tirées. Celles-ci sont souvent en relation avec les principes de sagesse que la tradition israélite nous a transmis depuis plus de 5 000 ans.

Voici quelques dates

1961

Désireux de prendre son indépendance, son certificat de fin d’études primaires en poche, à 14 ans, il se fait engager par une entreprise américaine comme apprenti maçon en Belgique.

L’année suivante il est promu assistant supervisor à Talence qui se situe en France près de bordeaux.

1965

À 17 ans, il se marie et à 18 ans il fait ses premiers pas dans le monde des affaires. Remarquant qu’on imprime de la dorure à chaud sur le cuir, il aura l’idée de transposer cela sur des pochettes d’allumettes pour en faire des objets publicitaires. À 20 ans, il est déjà millionnaire. Quelques années plus tard, il revendra le fonds de commerce à un très bon prix à l’agence publicitaire Publicis.

1970

Après la vente de sa première structure, il se lance dans la création d’un groupe international de vente de cosmétiques. Celui-ci développe un réseau d’environ 5000 vendeurs et vendeuses salariés qui organisent des réunions de démonstration à domicile. Pendant cette période, il participe aussi à la formation commerciale et management des concessionnaires Tupperware.

1978

Pour se consacrer exclusivement à l’activité d’écrivain-conférencier, il cède son entreprise de cosmétiques à ses collaborateurs. Il crée alors les Éditions excellence, spécialisées sur les thèmes de la vente, l’épanouissement personnel et la motivation. Avec des techniques de vente directe (annonces avec coupons et mailings), il vendra plus de 500 000 exemplaires de ses livres.

1981

Avec succès, il étend son activité de formateur en ressources humaines et management à l’international, notamment aux États-Unis. Il formera plus de 20 000 cadres et présidents de grandes entreprises en 15 ans.

1995

Il se marie avec sa deuxième épouse franco/américaine et s’établira progressivement aux USA avec un visa investisseur.

Il prend alors des participations majoritaires dans plusieurs entreprises américaines. Il s’agit, entre autres, de Lynx-Aerogroup en Floride et du cabinet new-yorkais d’architecture Costas Kondylis qui a réalisé la Trump tower et plus de 60% des tours résidentielles de Manhattan au cours des 40 dernières années.

1999

Deux ans après le décès par cancer généralisé de sa seconde épouse, il rencontre Michèle en Guadeloupe à la suite d’une de ses conférences. Avec elle, il rencontrera de nombreux conseils en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) qui aident leurs clients à réaliser des investissements industriels productifs aux Antilles dans le but de défiscaliser leurs impôts.

2004

C’est alors qu’après avoir étudié ce marché avec ses avocats et des CGPI, il crée Dom Tom Défiscalisation, basée sur la loi de finances, dite Girardin industriel. À son corps défendant, cette épopée se finira par une mise en examen et une condamnation pénale. Pendant sa détention, il écrit UN s’adresse à toute l’humanité qui comporte 13 livres. Il s’agit d’une oeuvre qu’il portait en lui depuis des décennies sans jamais s’être résolu à prendre le temps de l’écrire.

Été 2019

Les 13 livres sont terminés, prêts à être diffusés par e-books sur Internet. En parallèle, ses soutiens ont développé le site Internet, lumiereun.org, destiné à diffuser cette oeuvre et des outils de formation qui lui sont connexes.

Yaakov nous dit : De même qu’ils ont transformé ma vie en bien, les principes et éclairages contenus dans UN s’adresse à toute l’humanité semblent avoir le pouvoir de transformer en bien, et en peu de temps, le destin de toute l’humanité.

C’est pourquoi, désormais, il s’est engagé à consacrer son temps au bonheur de ses êtres chers et aux potentielles centaines de millions de lecteurs de UN s’adresse à toute l’humanité.

On se dit à bientôt !

L’équipe Lumière UN