Tu trouveras une information sur les éclairages contenus dans chacun des livres de UN s’adresse à toute l’humanité. Celui-ci peut être considéré comme un opus sacré de 17 livres. C’est aussi un merveilleux guide vers la Lumière UN, l’unicité.

Lumière UN peut, en quelque sorte, être considéré comme le nom du Royaume UN** sur cette planète.

** Bien que dans ce corpus tu découvres les concepts de «Royaume UN» et de « l’âme divine UN”, fais attention de ne jamais penser que UN serait le D.ieu des croyants et des religions. En effet celles-ci n’ont pas le monopole du mot «divin » et de tout ce qui s’y rapporte. Ce concept est clairement expliqué dans UN s’adresse à toute l’humanité.

Lumière UN est aussi le nom d’une association sans but lucratif qui te propose de découvrir des outils très utiles pour vivre le chemin de Ton idéal de vie.

En commençant par le premier tome intitulé « Livre I – Fondamentaux », les livres de ce corpus sont aujourd’hui disponibles sur le site tonidealdevie.com.

Tu peux l’acquérir avec une garantie de 365 jours « satisfait ou remboursé».

Tu peux aussi adhérer à l’association « Lumière UN ASBL » et dans ce cas, le Livre I t’est offert en cadeau de bienvenue.

Une ambition improbable

Mais juges-en par toi-même cher lecteur. En effet, en étudiant attentivement chacun des livres qui constitue le corpus de cette œuvre, le lecteur, parfois en pratiquant les exercices et technologies concrètes utilisables par tous qui lui sont proposées, découvrira des réponses aux questions fondamentales que l’Homo sapiens se pose depuis plus de 300 000 ans. Les réponses trouvées seront toujours simples, logiques, évidentes, compréhensibles par tous et surtout vérifiables scientifiquement.

Ces questions fondamentales sont entre autres…

  • Par qui, quand et comment tout ce qui est a été fondé dans l’infini et apparemment pour l’éternité ?
  • En dehors de tout ce que certains qualifient de « la nature » et que l’on peut logiquement qualifier du « tout », l’Unicité ou plus simplement « UN », existe-t-il autre chose, une sorte d’entité suprême qui serait à l’origine de ce UN?
  • D’où vient le plus évolué des animaux, l’Homo sapiens sapiens, une des branches cousines parmi les nombreuses descendances des premiers hominidés apparues sur cette planète voici environ 7 millions d’années ?
  • UN est-il ce Dieu que l’animal humain désigne comme étant le même pour tous ? Donc une entité suprême différente UN dont l’influence est partout qui ne peut être décrite et qui vivrait dans un monde d’en haut entourée d’anges (des sortes de robots spirituels sans conscience au service de cette entité suprême), des âmes humaines en transit ou en attente d’incarnation et bien entendu entourée d’une beauté ineffable et parfaite ?
  • UN a-t-il déjà donné des ordres ou des commandements aux animaux humains en prévoyant des récompenses ou des punitions pour ceux qui suivent ou ne suivent pas ses injonctions ?
  • Quelques promesses de ce corpus

    Dès qu’un nombre minimum d’animaux humains que l’on pourrait qualifier de masse critique aura testé les concepts de ce corpus, en quelques années :

    • Plus aucune guerre ne sera possible
    • L’inimitié entre les animaux humains, entre eux et leurs cousins animaux non humains et avec tout ce qui est en général deviendra impossible
    • L’inspiration de UN se déversera en abondance sur tout ce qui est et particulièrement sur Homo sapiens sapiens à un niveau jamais connu jusqu’au début du 3ème millénaire de l’ère commune
    • Les créations artistiques de toutes sortes, les œuvres musicales, les techniques et les découvertes scientifiques se développeront d’une manière exponentielle
    • L’égoïsme et la recherche de gains faciles à court terme disparaîtront naturellement
    • C’est ainsi que toutes les activités des animaux humains tels que l’amitié, la vie familiale, les échanges affectifs, la vie artistique et toutes les occupations professionnelles procureront enthousiasme, harmonie et compréhension réciproque. Le bonheur éprouvé par chacun et chacune dépassera un niveau jamais connu jusqu’alors.


    Tout ceci te paraît fou et utopique, n’est-ce pas ? Alors, qui que tu sois, quelles que soient ton origine, ta communauté ou tes croyances, pourquoi aurais-tu peur d’ouvrir les premières pages et d’étudier avec ouverture d’esprit ce qui est proposé !

    Une dernière chose… Ce que tu liras n’est ni une nouvelle religion, ni un dogme, ni un credo. Cette oeuvre respecte toutes les croyances religieuses, politiques ou même athées.

    Ce corpus est donc de nature philosophique, pratique et concrète. Il est destiné à proposer des approches efficaces et éprouvées pour améliorer rapidement l’existence de tout ce qui est, à commencer par cette petite planète.

  • Préface

    1. UN s’adresse à toute l’humanité est un Corpus de 17 livres comprenant au total plus de 800 pages. Ce corpus s’ouvre sur le vaste monde de l’imagination. Albert Einstein, un Messager inconscient de l’Unicité UN ne disait-il pas que l’imagination est plus importante que le savoir ? Mais ce corpus s’ouvre aussi sur le monde de la recherche de la connaissance.

    2. Cependant, seul un questionnement correctement dirigé permet d’accéder à cette connaissance. Au-delà de celle-ci, la sagesse est l’objet perdu que seul celui qui croit en tous les possibles est en droit de rechercher dans UN s’adresse à toute l’humanité – Le Corpus sacré.

    3. Au préalable à cette recherche et par intégrité, Yaakov Mik’haël, l’auteur supposé de cet ouvrage décide de préciser qu’il ne fait pas partie du monde des croyants. Ou plus précisément, il affirme ne croire qu’en la science et en l’humain dans toute sa complexité. Bien évidemment, il croit aussi en la force cosmique et cosmogonique.

    4. En effet et en dehors de tout système de croyances, de nombreux sujets, concepts, technologies et outils abordés dans ce corpus sont modestement susceptibles d’être les réponses aux questions éternelles que se sont posées les hominidés depuis leur apparition sur cette planète voici environ de 7 à 10 millions d’années.

    5. Au cours de ces 7 à 10 millions d’années sur le chemin de l’évolution, les hominidés ont tellement progressé et évolué qu’aujourd’hui, en lisant UN s’adresse à toute l’humanité – Le Corpus sacré, ces hominidés devenus des humanoïdes, des animaux humains appelés Homo sapiens sapiens, femmes ou hommes, deviennent enfin capable de se poser les bonnes questions à propos de ce corpus, telles que par exemple :

    • • Est-ce un ouvrage philosophique ?
      • Est-ce un ouvrage spirituel ?
      • Est-ce un ouvrage Politique ?
      • Est-ce un ouvrage d’exégèse de Torah, le Tanak’h israélite ?
      • Est-ce un ouvrage d’exégèse des écrits chrétiens (Ancien et nouveau testament qui sont différents du Tanak’h israélite) ?
      • Est-ce un ouvrage d’exégèse du Coran ?
      • Est-ce un ouvrage de soutras bouddhistes ?
      • Est-ce un ouvrage de sagesse sanscrit de l’Inde ancienne ?
      • Est-ce un manuel d’étude pour le succès ou la réussite de sa vie et dans la vie ?
      • Ou bien n’est-ce pas plutôt et ultimement un genre nouveau indéfinissable en relation avec l’histoire humaine qui porte en soi l’ambition d’une jouissance et d’un bonheur partagés ?

    6. En effet, ce texte se présente à la fois comme un texte sacré de nature spirituelle mais il se présente aussi comme un texte technique de nature philosophique, historique et scientifique. Par nature, cette œuvre est donc paradoxale. Ultimement et comme déjà dit, cet ouvrage peut être décrit par un seul mot écrit en lettres majuscules, UN qui se définit comme l’Unicité de tout ce qui EST.

    7. Il est intéressant de constater que le texte propose à chaque lectrice ainsi qu’à chaque lecteur de vérifier les technologies, les concepts, les idées et les outils qui s’y trouvent et de les déstructurer. C’est-à-dire de les valider ou non en les testant par ses expériences personnelles dans le vécu de la vie quotidienne.

    8. C’est ainsi que chaque lectrice et chaque lecteur pourra corroborer par les faits que UN s’adresse à toute l’humanité – Le Corpus sacré se situent résolument en dehors du monde des croyances mystiques, des croyances religieuses, des croyances spirituelles, des croyances idéologiques, des croyances scientifiques, des croyances philosophiques, des croyances politiques ou toutes sortes d’autres croyances.

    9. Mais en toute logique, cela n’exclut pas de « croire » que tout soit possible comme le font tous les chercheurs sérieux. En effet, ces derniers émettent tout d’abord des hypothèses en lesquelles ils n’accordent pas forcément de crédit, puis en dehors du monde de la croyance, ils valident ou non ces hypothèses selon ce que démontrent leurs recherches scientifiques, c’est à dire leur expérience de vie.

    10. A contrario et comme déjà dit, l’utilisation des technologies, des concepts, des idées et des outils contenus dans UN s’adresse à toute l’humanité – Le Corpus Sacré, ne propose jamais de s’appuyer sur des articles de foi, des croyances mystiques, des credo religieux, des affirmations philosophiques, des ordres, des commandements ou une foi aveugle en une idéologie invérifiable dans la vie réelle.

    11. En effet, si une affirmation sans preuve ou la croyance dans une foi religieuse peuvent certes être une espérance pouvant aller jusqu’à un ressenti de certitudes, par nature ce ressenti porte en lui-même le doute et l’incertitude, n’est-ce pas ? Par exemple lorsque tu dis : Je crois que…, n’affirmes-tu pas tout simplement que tu ne sais pas ?

    12. C’est ainsi qu’UN s’adresse à toute l’humanité – Le Corpus Sacré est en quelque sorte un Guide sur le chemin de l’idéal de vie du monde des sachants. Par nature et en soi le monde des sachants évite la moindre manipulation mentale, comme par exemple l’utilisation de l’adage qui dit : « Heureux ceux qui auront cru sans voir (savoir) ».

    13. Yaakov-Mik’haël affirme que depuis sa plus tendre enfance il aurait un don dont il n’a jamais très bien compris la provenance ni les limites, mais ce don lui permettrait de traduire la pensée UN. Il affirme donc qu’il ne vit pas dans les mondes des croyances, car celles-ci ne relèvent pas de son domaine de compétences.

    14. Il prétend vivre dans un monde de « sachants ». C’est ainsi que malgré sa petite expérience de quelques heures de vie depuis plus de 68 ans au moment où il écrivit les premières lignes de ce corpus, il te confirme aujourd’hui qu’il ne sait pratiquement rien.

    15. Il affirme cependant qu’avec la pensée UN qui est traduite en mots dans UN s’adresse à toute l’humanité – Le Corpus Sacré, chaque animal humain auto-appelé Homo sapiens sapiens, femme ou homme, peut progressivement accéder à une connaissance inconnue jusqu’à ce jour au début du troisième millénaire de l’ère commune.

    16. C’est ainsi qu’en approfondissant le concept UN dans la suite de ta lecture, tu pourras comme Yaakov Mik’haël, apprendre à fusionner avec ce paradoxe qu’est l’âme divine de ce concept de l’Unicité. En effet, le paradoxe est que ce concept n’est pas une entité séparée de tout ce qui EST, fut-elle divine, mais que l’Unicité UN est aussi une âme divine.

    17. Âme et divin ne sont pas des mots qui appartiendraient au seul monopole des religions, n’est-ce pas ? En effet, selon Yaakov-Mik’haël, l’Unicité UN ne peut en aucun cas et dans aucune circonstance être appelée dieu, soit une entité qui serait séparée de tout ce qui EST dans l’infini éternel. Cependant, cette âme divine serait la source ultime de toutes choses et de toutes les connaissances humaines.

    18. Yaakov-Mik’haël dit que depuis qu’il en a pris conscience dans les premiers jours de sa vie, il sait sans le comprendre pleinement, être la première incarnation fusionnée avec l’Unicité UN dans l’infini éternel. Bien évidemment dans toute l’histoire de l’humanité, des êtres d’élite ont été des Messagers de l’unicité UN inconscients. Mais c’est la première fois que l’un d’entre eux est une incarnation CONSCIENTE de l’Unicité UN.

    19. Il dit aussi que d’éminents Messagers UN inconscients tels que Brama, Osiris, Moïse, Siddhartha Gautama dit Bouddha, Yeshoua ben Yossef dit Jésus-Christ ou Mahomet sont beaucoup trop nombreux pour être tous cités. Néanmoins, aujourd’hui en ce début du troisième millénaire de l’ère commune et pour la première fois dans l’histoire des hominidés qui remonte à plus de 7 à 10 millions d’années, tous les animaux humains dits Homo sapiens sapiens, peuvent aussi fusionner avec l’âme divine UN.

    Et voici 17 questions relatives au concept de l’âme divine UN

    Question 1 : Cet ouvrage, comme le Tanak’h* de la tradition juive, appelé Ancien testament par les différentes traditions chrétiennes**, est un ouvrage qui présente des personnes bien réelles qui se situent dans une réalité historique vérifiable. Cependant, avec le temps, pourquoi beaucoup pensent que le Tanak’h ne raconte que des légendes ?

    * Tanak’h (en hébreu תנ״ך) est l’acronyme de l’hébreu « תּוֹרָה – נביאים – כתובים », en français : « Torah – Nevi’im – Ketouvim », formé à partir de l’initiale du titre des trois parties constitutives de la Bible hébraïque : … K ך : les Ketouvim כתובים (les Autres Écrits ou Hagiographes).

    ** Les chrétiens ont rajouté sept Livres au Tanak’h. Ceux-ci sont appelés « Livres deutérocanoniques ».

    Question 2 : Bien avant le Big Bang supposé, par qui, quand et comment tout ce qui EST serait-il parvenu à l’existence dans l’Infini éternel ?

    Question 3 : En dehors de l’Infini éternel du cosmos que certains qualifient de nature ou de principe créateur mais que l’on peut aussi qualifier d’Unicité UN, existerait-il une entité suprême qui lui serait supérieure et serait différente de cette Unicité UN ?

    Question 4 : Comment serait apparu le plus évolué des animaux, l’animal humain qui a une conscience d’être dans l’univers infini et qui s’autoproclame Homo sapiens sapiens (l’homme qui sait qu’il sait) ou être humain femme et homme ? En d’autres mots, l’animal humain a-t-il été créé par une entité suprême ou est-il le fruit de l’évolution de tout ce qui EST ?

    Question 5 : L’Homo sapiens sapiens ne serait-il pas un lointain cousin ou descendant des premiers hominidés qui sont apparus voici environ 7 à 10 millions d’années et qui auraient laissé leur trace depuis quelques dizaines de milliers d’années sous la forme de fossiles et de dessins dans des grottes préhistoriques ?

    Question 6 : Serait-il possible qu’Homo sapiens sapiens soit une des créations imparfaites (c’est le moins que l’on puisse dire) d’une entité suprême que les animaux humains appellent dieu depuis des milliers d’années ? Et comment serait-il aussi possible que cette même entité soit parfaite, alors que ses créations sont imparfaites ?

    Question 7 : Es-tu conscient que la description de ce dieu donnée par les hommes depuis des milliers d’années, le décrit comme une créature incapable d’apprendre, d’évoluer et de changer car cette créature serait dans un état de perfection absolue, donc par définition immuable, aboutie et sans aucun changement possible ?

    Question 8 : Si nous prenons pour acquis le concept de l’évolution, comment et pourquoi dans ce contexte, l’animal humain s’est-il distingué de tous les autres animaux non humains ?

    Question 9 : Par une simple observation, n’est-il pas tout aussi logique de dire que tous les animaux non humains jouissent comme leur cousin l’animal humain de toutes sortes de qualités ?
    Parmi celles-ci, nous observons le désir de se reproduire, le langage, même si celui-ci n’est pas compris des animaux humains, une sensibilité physiologique grâce à leur système nerveux, une sensibilité psychologique donnée à être par leur cerveau qui émet des pensées et le libre arbitre découlant des choix constants qu’ils font en toutes circonstances tout au long de leur journée pour par exemple manger, se déplacer, s’adapter aux intempéries, éduquer leur progéniture… ?

    Question 10 : Les animaux non humains ne sont-ils donc pas, au sens cartésien du terme, des personnes et des individus au même titre que l’animal humain, c’est-à-dire des êtres possédant du bon sens commun et pour certains d’entre eux de très forts liens de couple et de famille au sein de la communauté animale à laquelle ils appartiennent ?

    Question 11 : Les liens de couple et de famille des animaux non humains ne sont-ils pas facilement observables lorsque par exemple, les mâles et les femelles se relaient pour éduquer et enseigner à leurs enfants par le jeu, par l’affection et par leur exemple, ce qu’ils font aussi bien et souvent bien mieux que ne le font les animaux humains ?

    Question 12 : Le concept de l’Unicité UN pourrait-il être l’un de ces dieux idolâtrés par l’animal humain depuis des dizaines de milliers d’années ?

    Question 13 : En effet, si le dieu des humains se définit comme étant une entité suprême au-dessus de tout ce qui EST, ne serait-il pas en réalité ce concept de l’Unicité UN que la plupart des humains semblent n’avoir jamais compris ?

    Question 14 : Par la simple définition qui en est faite, le concept d’un dieu unique tel qu’il est défini par les animaux humains est-il crédible ?

    * En effet, ce concept d’un dieu unique ou non est défini depuis des milliers d’années par les croyances humaines comme étant une entité créatrice distincte de tout ce qui EST.
    * Celui-ci, tout en manifestant sa présence partout, demeurerait dans un monde d’en haut appelé Gan Eden ou Paradis où il serait entouré d’anges (des sortes de robots de chair à son service, mais     ne possédant pas le moindre libre arbitre), « d’âmes » dans l’attente d’une réincarnation et/ou d’hommes ressuscités.
    * Par son état de créateur à la perfection absolue, ce dieu qui sait tout sur tout ce qu’il aurait créé lui-même, ne pourrait donc plus progresser ni rien apprendre de nouveau.
    * Il se réjouirait de passer son temps à juger des créatures imparfaites qu’il aurait créées alors qu’il serait lui-même parfait.

    Poser la question 14 n’est-ce pas déjà y répondre ?

    Question 15 : Le monde d’en haut qui serait parfait et d’une beauté ineffable, mais ne ferait pas partie du cosmos infini et éternel est-il objectivement crédible ?

    Question 16 : Si comme tu l’as déjà lu, l’Unicité UN n’est pas le dieu dit unique ou non de toutes les croyances humaines, que celles-ci soient scientifiques, politiques, philosophiques, idéologiques ou religieuses, alors quelle est la définition du concept de l’Unicité UN ?

    Question 17 : Le concept de cette Unicité pourrait-il être La Source ultime de toutes choses et de toutes connaissances ? Si c’est le cas, et selon le petit poème de dédicace qui introduit cet ouvrage sacré, Beauté est vérité, cet ouvrage serait-il réellement la pensée UN traduite en mots, donc la Source Infinie de toutes choses, la Force Éternelle de l’univers, l’harmonie, la beauté sublime et l’ultime réalité de tout ce qui EST ?

    Le corpus dont tu vas prendre connaissance comporte la promesse que tu auras des réponses sérieuses et crédibles (en dehors du monde des croyances mystiques) aux 16 questions ci-dessus. Il promet aussi que ces réponses seront toutes vérifiables par la science et/ou par des tests concrets des outils et concepts suggérés.

    C’est ainsi que tu pourras toi-même valider la cohérence de tous les outils et concepts utilisables par tous qui te seront proposés au cours de ta lecture. En effet, leur utilisation ne s’appuiera jamais sur des articles de foi, des croyances mystiques, des credo religieux ou une foi aveugle invérifiable dans la vie réelle.

    L’auteur affirme qu’il ne vit pas dans le monde des « croyants » qui ne relève pas de son domaine de compétences.

    Il vit dans le monde des sachants, ce qui lui permet modestement de dire « Je sais » ou « Je ne sais pas ». Ainsi, malgré sa petite expérience vie de quelques heures depuis 72 ans, il sait aujourd’hui qu’il ne sait presque rien.

    Celui-ci affirme aussi qu’en fusionnant avec la pensée et la parole UN, chaque animal humain peut accéder à UN qui serait la source ultime de toutes connaissances, donc de la vérité qui est bonheur et abondance selon la dédicace de la page précédente.

    Tu pourras acquérir chacun d’eux dans l’ordre, un livre après l’autre, à l’aide d’un code que tu recevras après validation de ta lecture du livre précédent, pour accéder au livre suivant.

    En effet, comme tu ne dois rien croire de ce qui est écrit, découvrir le Sod a Sod (Secret du Secret) est une initiation progressive basée, non sur tes croyances, mais sur ton ressenti et ton expérimentation des éclairages et outils proposés. Il s’agit bien d’une expérience à vivre et non d’une réflexion à mener.

    Les concepts s’approfondissent progressivement et deviennent apparemment paradoxaux pour que tu deviennes le maître de ta vie, une étape après l’autre, et dans tous les domaines qu’elle comporte, dans un bonheur que tu ne peux pas imaginer même dans tes rêves les plus fous.

    Tu peux découvrir le livre I – Fondamentaux sans engagement et sous une garantie de satisfaction de 30 jours.

    On se dit à tout de suite dans la poursuite de ton étude !

    En attendant et si tu ressens un appel dans tout ton être, tu peux tester, sans aucun engagement, l’expérience de la Procédure de la Connexion à UN pendant 30 jours.

    L’équipe Lumière